La Tanzanie, tête de liste de destination safari

L’abondance de sa faune fait la renommée de la Tanzanie.Sa richesse en parcs nationaux et en zone protégée la distingue des autres pays voisins.La Tanzanie est surtout connue pour être le théâtre de la plus phénoménale migration terrestre. C’est cette facette-là qui attire les adeptes de safari, et même les réalisateurs de documentaires et de films. Chaque année, le grand exode voit se défiler de nombreux troupeaux d’animaux, y compris des zèbres et des gnous.On s’accorde à dire que les animaux partent des plaines du Serengeti et se dirigent vers la réserve de Masai Mara, soit au nord.

C’est là que les visiteurs viennent pour assister au spectacle qu’ils ne verront nulle part ailleurs : des milliers de bétails à la recherche de nourriture et d’eau. Ces migrateurs galopent dans la plaine et traversent les rivières, en se méfiant des crocodiles qui sont prêts à saisir leurs proies.Certains voyageurs essaient de faire coïncider leur séjour au cycle de la transhumance, quoique le calendrier et l’itinéraire de l’alpage changent d’année en année, en fonction de la saison des pluies.

 

Le parc national Tarangire, idéal pour faire du safari

Tarangire était d’abord une réserve de faune créée en 1957, avant qu’il n’obtienne le titre de parc national en 1970. C’est le sixième plus vaste parc tanzanien, avec une superficie de 2 850 km². Il tient son nom du fleuve qui le parcourt. D’habitude, les vacanciers passent un jour d’escale au parc national de Tarangire avant de s’orienter vers le cratère de Ngorongoro ou le Seregenti. Pourtant, c’est une destination safaris Tanzanie intéressante, célèbre pour sa forte concentration d’animaux, en particulier des éléphants. Ces pachydermes sont les proies préférées des braconniers. Les contemplatifs profiteront de la saison sèche pour explorer Tarangire.

À cette période-là, des milliers de bestiaux migrent vers le point d’eau permanent de la rivière du même nom. D’août en octobre, le parc est peuplé par plusieurs espèces de mammifères, comprenant des girafes, des élans du Cap, des bubales de Coke, des impalas, des antilopes naines, des phacochères, des lycaons et des grands koudous. Les aventuriers y verront aussi des prédateurs redoutables, dont des lions, des léopards et des guépards. À part les animaux qui s’agglutinent autour du fleuve Tarangire, la zone abrite des pythons d’arbre, 550 espèces d’oiseaux, et sert de lieu d’hivernage, entre octobre et avril, des oiseaux migrateurs venus d’Europe.

 

Le safari en Tanzanie en général

La Tanzanie est le meilleur endroit pour un safari animalier ou pour un safari de photos, sans doute parce qu’elle est la maison de beaucoup de secteurs protégés et de parcs nationaux. C’est la raison pour laquelle ce pays reste le choix numéro un des bourlingueurs en quête de safaris, vrais et intacts. Ce qui est fascinant en Tanzanie, c’est que tous les parcs nationaux sont sans barrière, une pratique peu courante dans le continent africain.

En effet, les animaux se déplacent en liberté, jouissant d’une migration normale.Cela continuera ainsi, puisque la préservation et l’exploitation touristique des 15 parcs nationaux tanzaniens sont assurées par le Tanzania National Parks ou TANAPA. De la sorte, ces zones protégées demeureront pendant longtemps encore d’excellentes destinations de safari.