Le soleil à portée de main

À deux ou trois heures d’avion, un peu plus pour Grande Canarie, on peut profiter de la douceur en plongeant dans le passé.

Malte,anglais et sites mégalithiques

L’archipel maltais, dont Malte et Gozo sont les îles principales, abrite plusieurs temples mégalithiques, les plus anciens au monde encore visibles à ce jour. À Gozo, le complexe Ggantija, vieux de 5 800 ans, remonte à l’âge du bronze; au sud-ouest de Malte, les beauté antiques de Hagar Qim et Mnajdra datent de 4 000 ans.

Bâtie par les chevaliers de Malte au XVIe siècle, inscrite au patrimoine de l’Unesco, nommée capitale européenne de la culture pour 2018, La Valette est la plus petite capitale du continent (55 ha) et compte 320 monuments, dont la cathédrale Saint-Jean et le musée national de l’Archéologie. L

Longée par des côtes aux paysages grandioses, l’hypogée de Hal Saflieni est une nécropole souterraine datant de 2 500 av.J.C. Et, afin de joindre l’utile à l’agréable, pourquoi ne pas profiter pour  perfectionner votre anglais, Malte étant également connue pour ses séjours linguistiques.

Séville, des trésors d’architecture

Séville, la capitale andalouse, patrie du flamenco et de la corrida, recèle aussi de nombreux trésors dont l’incontournable cathédrale  – véritable chef d’œuvre gothique – et ses innombrables chapelles. Il reste de l’héritage arabe la cour des Orangers et la Giralda, l’un des plus anciens , XIIe siècle, et des plus grands minarets almohades actuels.

L’Alcazar doit sa décoration mujédare à Pierre Ier le Cruel (XIVe siècle)et reste un bel exemple de l’art mujédar sévillan. Avec les Archives des Indes, l’un des plus importants centres de documentation sur la conquête du Nouveau Monde, cet ensemble architectural impressionnant formé par les trois édifices est inscrit au Patrimoine de l’humanité.

À voir également, la maison de Pilate, un  palais qui mêle éléments gothiques, mudéjars et Renaissance italienne. Enfin, participez à l’une des activités préférées de la ville: la tournée des bars à tapas !

Grande Canarie, grottes aborigènes

À 200 kilomètres de la côte africaine, caressée par les eaux de l’Atlantique, Grande Canarie est surtout connue pour ses plages et les fameuses dunes de Maspalomas au sud. Loin des zones touristiques, arpentez le cœur de l’île, ses chemins, ses paysages spectaculaires. Habité par une petite communauté rurale, Artenara est un village dont les gisements archéologiques permettent de découvrir un complexe significatif de grottes renseignant sur toute la symbolique des aborigènes canariens.

Autre point fort au sud-est, entre les villages d’Agüimes et Ingenio, la réserve naturelle de Barranco de Guayadeque recouverte par une végétation luxuriante: parcourue de sentiers, elle fait le bonheur des randonneurs qui découvriront quelques 80 espèces endémiques , dont les pins des Canaries, des maisons et restaurants troglodytes. Au musée de Guadayeque, vous saurez tout sur ce site préhispanique.

Galerie de Le soleil à portée de main

Tags: Malte