Un « city break » pour la Toussaint

Près de 79% des Français éprouvent le besoin de s’évader le temps d’un long week-end, avec l’envie de cumuler culture et plaisir. Si 36% des Français plébiscitent Barcelone, Lisbonne et Madrid, le « city break » se choisit pour l’heure dans une ville slave de préférence.

Lisbonne, au gré des quartiers

Au Lisboa Story Centre, offrez-vous une visite interactive de Lisbonne depuis sa création, avant d’aller vous perdre dans les ruelles du quartier de l’Alfama, le plus représentatif, populaire et ancien de la ville, et berceau du fado. Autre quartier clé, Belém, en plein renouveau, abrite le Monastère des Hiéronymites de style manuélin ( gothique tardif), impressionnant témoignage de la richesse des découvertes portugaises à travers le monde.

Le LX Factory, implanté dans les anciennes usines de la ville, accueille mode, art et gastronomie. Du 20 au 30 octobre, assistez au festival Doclisboa, consacré aux documentaires. Et aussi, la Confeitaria de Belém, pour déguster l’incontournable pastéis de Belém.

Londres, une riche saison culturelle

Musées, monuments historiques, salles de spectacles, théâtres… La culture est la principale raison de l’engouement des Français pour Londres. Cosmonauts : Birth of the Space Age au Science Museum a été l’exposition phare de ce début d’année. Unique et audacieuse, elle a présenté la plus importante « collection » de vaisseaux spatiaux russes, pour la première fois hors de Russie.

De son côte, jusqu’au 20 novembre, la Royal Academy of Arts, expose les œuvres de l’artiste chinois Ai WeiWei, l’un des pionniers de l’avant-garde artistique et architecturale en Chine, célèbre dissident.

Et aussi, le Ceral Killer Cafe sur Brick Lane avec ses cent vingt types de céréales et plus de trente laits.

Cracovie, la latine de l’est

Ville ancienne imprégnée par la Renaissance italienne, Cracovie compte plus de mille monuments. Tous les chemins ou presque de la vielle ville partent de la place du marché principal – Rynek Glowny-, dessinée en 1257, où se dressent la Halle aux Draps et ses échoppes d’artisanat local. Sous cette place, un musée interactif plonge les visiteurs dans la Cracovie du Moyen Âge.

À visiter la Cricothèque et le Musée de l’aviation polonaise avec des centaines de modèles, et la House of Beer où vous trouverez environ deux cents bières artisanales.

 

Galerie de Un « city break » pour la Toussaint