Visiter des parcs nationaux le temps d’une randonnée à Madagascar

Madagascar est une destination qui a beaucoup à offrir aux touristes en quête d’évasion et d’aventure. Mis à part ses plages idylliques, ses monuments pittoresques et son patrimoine historique, cette île paradisiaque regorge de richesses naturelles hors du commun. Le temps d’une randonnée, les globe-trotters pourront les découvrir dans diverses aires naturelles.

Parmi les zones protégées à ne pas rater, on compte le parc national d’Andasibe Mantadia. Ce dernier se situe dans la partie est du territoire malgache. Lors d’une excursion dans ce site surprenant, les routards trouveront de nombreuses espèces de végétaux telles que des orchidées, des goyaviers de Chine, des eucalyptus, des bambous, etc.

Le parc national des Tsingy de Bemaraha, un paysage spectaculaire à découvrir

Pour les randonneurs en quête d’évasion et d’aventure ou pour ceux qui veulent effectuer un voyage à madagascar, le parc national des Tsingy de Bemaraha est incontournable. En effet, ce site d’exception s’avère être l’aire protégée la plus vaste sur le territoire malgache. Il occupe une superficie de 15 200 ha. Hormis cela, ce parc est constitué d’un panorama unique au monde. Il est caractérisé par des paysages karstiques, des massifs en calcaire fortement déchiquetés, des forêts d’éperons calcaires ou Tsingy, des collines ondulantes ainsi que des pics élevés.

Cette zone naturelle abrite également des forêts, des lacs et des mangroves. Mis à part ces paysages surprenants, cet endroit propose des activités extraordinaires, notamment des descentes dans des conduits étroits et des escalades. Les globe-trotters passeront aussi sur des ponts suspendus. En outre, les adeptes de la nature y rencontreront éventuellement 90 espèces d’oiseaux, 8 espèces de reptiles et 10 espèces de lémuriens.